Ensemble


Vu Photo 550, côte d'AbrahamQuébec

Charles-Étienne Brochu, Jacynthe Carrier, Charles Guilbert et Nathalie Caron, avec la collaboration de Jean Corbeil, Nadia Myre, Jean-François Prost / Adaptive Actions, Outre-Vie / Afterlife (Raymonde April, Jessica Auer, Jacques Bellavance, Velibor Bozovic, Gwynne Fulton, Katie Jung, Jinyoung Kim, Lise Latreille, Celia Perrin-Sidarous, Marie-Christine Simard, Bogdan Stoica, Andrea Szilasi, Chih-Chien Wang). Avec un texte collaboratif entre Caroline Loncol Daigneault et Anne-Marie Proulx. Ensemble est un projet imaginé par Anne-Marie Proulx.

Dans l'ensemble, il y a tout d'abord une intention d'une grande simplicité, celle de rassembler des travaux, de mettre en commun des idées. De constituer un ensemble d'œuvres et d'artistes, qui eux-mêmes réfléchissent à ce que signifie ensemble, créant ainsi une sorte de mise en abyme. Avec une réflexion sur l'être ensemble, il y a aussi irrémédiablement de belles utopies, celles qui motivent le désir même de se dire ensemble, de se regrouper et de coopérer. Mais il y a un pendant plus obscur, avec ses complexités, ses échecs et ses mises en garde. À l'heure où de nombreuses sociétés se divisent et où les valeurs et les mœurs sont guettées par nombre de voix autoritaires, l'art apparaît comme un moyen de réfléchir, de questionner et d'imaginer différentes manières de vivre ensemble. Entre le tout blanc et le tout noir, les artistes occupent un entre-deux où ils ne laissent pas leur conscience du monde les empêcher de rêver.

Ensemble ouvre ainsi une réflexion plus large proposée pour la programmation 2016-2017 de VU, c'est-à-dire une réflexion sur l'art comme occasion de se rassembler mais aussi de joindre ou de confronter les images et les idées. Ainsi se rejoindront des pratiques photographiques qui, de près ou de loin, approchent et observent les réalités, les rêves, les utopies et des dystopies de l'être ensemble.